Collège Langevin Elne novembre 2017 - maternite suisse elne

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Collège Langevin Elne novembre 2017

Actions > La fresque de Manuel Sierra



                                  A l'invitation de l'association D.A.M.E., sous l'autorité de Mme la Principale, et avec le soutien du Conseil Départemetal, le peintre fresquiste Manolo Sierra a réalisé en quelques jours au collège Langevin d'Elne, fin novembre 2017, une fresque rendant hommage à l'action d'Elisabeth Eidenbenz. 
Cette fresque mesure 7,50m X 3,50m; elle est située sous le préau du nouveau bâtiment du collège. Composée de différents tableaux, chacun symbole d'une réalité forte de la Retirada, et du vécu des exilés de 1939 à 1944, elle fait écho à la fresque murale de la rue du centre ville d'Elne, en face de l'école Joseph Neo, composée par le même artiste en 2014, puis à celle réalisée en 2015 au terme d'un travail collaboratif avec ces mêmes enfants de l'école Joseph Neo, en particulier avec les élèves primo-arrivants 
  LE même arc-en-ciel, le même oiseau de la liberté, les mêmes fleurs aux couleurs de la république espagnole, se répondent d'une fresqaue à l'autre, et éclairent ces évocations des heures sombres de la Catalogne, et de la France.
Manolo Sierra a réalisé là une oeuvre magnifique. Les dimensions imortantes de ce dernier ouvrage ne laissent pas d'offrir à l'oeil nuances et délicatesses. Aucun aplat simpliste de couleurs, sinon des dégradés, des chatoiements, des veloutés, des éclats lumineux. 
      Cette réalisation a été accomplie tandis que les élèves occupaient l'établissement, rythmé par les sonneries, les appels à se rendre en cours, les récréations. Les collégiens ont pu approcher l'artiste au travail, conduire des recherches avec leurs professeurs impliqués sous l'égide de la principale dans cette appropriation du patrimoine de leur ville. De belles relations se sont nouées, de confiance,  de reconnaissance. Gagens que les jeunes Illibériens ont, à travers ces oeuvres d'un peintre par ailleurs réputé en terre ibérique, une occasion unique de voir éclairée l'histoire de leur territoire, et saluée l'action magnifique de solidarité, et humanisme, conduite par Elisabeth Eidenbenz et les femmes et hommes dont elle avait su s'entourer. Dans la lignée de ces attitudes, on soulignera que Manolo Qierra a effectué ce travail à titre complètement bénévole, par conviction républicaine, et par respect profond pour l'oeuvre d'Elisabeth Eidenbenz. 
L'association D.A.M.E. est fière d'avoir pu contribuer aux rencontres évoquées ci-dessus, et renouvelle l'expression de sa reconnaissance à l'ensemble des acteurs de la communauté scolaire, du Conseil départemental, et bien sûr, à l'artiste si talentueux, et généreux, Manolo Sierra. 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu